Les soins vétérinaires pris en charge par une assurance animaux de compagnie ?

Au moment de souscrire une assurance, il est important de comprendre les soins qui sont couverts et ceux qui ne le sont pas. Mieux encore, il faut saisir les conditions de remboursement des frais de vétérinaire – attention à ne jamais négliger les termes écrits volontairement en petits caractères… Pour connaître la couverture d’une assurance pour animaux de compagnie, le moyen le plus simple consiste à établir une checklist des exclusions habituelles.

Quels sont les soins vétérinaires habituellement exclus des polices d’assurance ?

La majorité des assureurs ne prennent pas en charge les dépenses liées aux soins suivants :

  • Conditions sanitaires préexistantes

  • Vaccinations

  • Visites de de contrôle et les traitements effectués à cette occasion (par exemple, traitements contre les puces et les tiques, coupure des griffes…)

  • Castration et stérilisation

  • Soins dentaires

  • Traitements alternatifs, sauf sur recommandation du vétérinaire

  • Complications liées à la grossesse

Bien entendu, vous pouvez toujours trouver une compagnie d’assurance qui fasse exception et couvre quelques-uns des soins énumérés dans cette liste. Les vaccinations et les soins dentaires, entre autres, sont de plus en plus proposés, mais évidemment à des prix élevés. On en dire autant pour les thérapies alternatives.

Vous aimeriez avoir ces couvertures en plus mais êtes limité par votre budget ? Vous pouvez envisager par exemple de payer une franchise par incident plus importante, de manière à réduire le coût des primes mensuelles. Autre piste : la souscription d’une assurance couvrant uniquement les accidents.

Que dois-je considérer avant de souscrire une assurance ?

Pour trouver le bon contrat d’assurance chat ou chien, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :

Le coût de l’assurance

Plus la couverture de la police est importante, plus le montant des primes est élevé. En revanche, le fait qu’une assurance coûte moins cher ne veut nécessairement pas dire que la couverture serait médiocre. Dans la majorité des cas, cela implique tout simplement que la part de la franchise est plus importante.

La franchise

La compagnie d’assurance n’indemnise pas à 100 % les dépenses liées à une maladie ou un accident. Une part plus ou moins importante reste à votre charge. La franchise peut être par incident ou annuelle. Comme expliqué quelques lignes plus haut, choisir une franchise par incident élevée est un des moyens de réduire le montant des primes.

Le montant de la couverture maximale

Toutes les couvertures sont plafonnées à un certain montant. Le dépassement de ce seuil vous oblige à payer de vos propres moyens les frais de vétérinaire. On ne rappellera jamais assez à quel point il est important de bien lire les termes de votre contrat d’assurance.