Prison à vie pour chienSaviez-vous qu’au Québec, des milliers de chiens passent leur vie entière enchaînés dehors, en toute légalité?

Maintenir un chien attaché en permanence est cruel. Les chiens gardés enchaînés sont plus à risque de se blesser et sont fréquemment négligés. Ils sont soumis à des froids extrêmes en hiver et à des chaleurs suffocantes en été. Isolés, sans possibilité de socialiser, de jouer, de faire de l’exercice ou d’exprimer leurs comportements naturels, ces animaux développent de graves problèmes d’ennui et de frustration, menant éventuellement à de la détresse psychologique et parfois même au développement de comportements agressifs.

Les chiens sont des animaux sociaux qui méritent d’être traités comme des membres de la famille à part entière – pas de passer leur vie au bout d’une chaîne. Pourtant, la triste réalité veut qu’un très grand nombre de chiens au Québec passent toute leur vie enchaînés dehors, essentiellement condamnés à la prison à vie. Cette situation s’explique par le fait que dans notre province, il demeure possible, en toute légalité, de garder des chiens continuellement attachés, même si cette pratique est à la fois cruelle et non sécuritaire.